Présentation

A l’encontre des idées reçues

La « Prépa » n’est pas un bagne : elle permet de se forger un solide socle de connaissances académiques (mathématiques, sciences humaines et langues) tout en préparant les concours des Grandes Ecoles de Management (une bonne trentaine).
Elle demande ouverture d’esprit, dynamique, sens de l’effort et rigueur intellectuelle ainsi qu’un bon niveau général. Les enseignants sont là pour vous faire travailler tant les contenus que les méthodes. Il faudra pour votre part accepter un rythme soutenu et régulier impliquant assiduité et persévérance.
Si elle est exigeante, la Prépa laisse aussi souvent de bons souvenirs et un réseau d’amis.

Le rythme de Prépa

- Y entrer : l’admission en 1ère année se fait selon la procédure sélective APB (classement de vœux par le candidat et des dossiers par les enseignants). Sont privilégiés les dossiers équilibrés surtout et d’un bon niveau. En fonction des étapes de la procédure, l’inscription définitive se fait début juillet ou fin août. Quelques admissions sur dossier sont possibles en septembre en fonction des places disponibles.
Le passage en seconde année dépend de l’avis du conseil de classe. Cependant les équipes enseignantes aident les étudiants en grande difficulté pendant la première année à trouver une réorientation si besoin.
- Y étudier : 28 heures de cours hebdomadaires sont complétées par des interrogations orales (dites colles) dans toutes les matières (deux heures par semaine). Les devoirs du samedi matin et les trois concours blancs par année ont pour but de vous entraîner à l’écrit.
L’oral dit de personnalité se prépare par des entretiens et autres exercices dès la première année avant qu’un professionnel n’intervienne en seconde année.

Et à Alexandre DUMAS – St Cloud ?

- 2 voies vous sont proposées : scientifique / bac S, économique / bac ES

Au total une répartition très équilibrée.

- Langues proposées : Anglais (LV1 – LV2) , Allemand (LV1 - LV2) Espagnol (LV2) et Italien (LV2) .
Les langues dites « rares », portugais, arabe, chinois… sont enseignés par regroupement dans des lycées parisiens (Molière, Henri IV ou Janson de Sailly). On peut suivre ces enseignements en faisant sa scolarité à St-Cloud pour les autres matières.

- Un enseignement interactif
Un bâtiment nommé « Armengaud » est dévolu aux Prépas.
Les salles de cours sont équipées de matériel vidéo dont des Tableaux Numériques Interactifs.
Une salle informatique et un laboratoire de langues sont à la disposition des enseignants pour les cours spécialisés. Une bibliothèque est à la disposition des étudiants.

- Un environnement privilégié
L’établissement propose la demi-pension, il n’y a pas d’internat.
Dans un lycée à taille humaine bien équipé, aux effectifs raisonnables, les équipes pédagogiques, formées de professeurs expérimentés, s’attachent au suivi et à la réussite des élèves par un dialogue attentif. Émulation et solidarité plutôt que compétition effrénée, telle est l’éthique de la Prépa Dumas.

- Le forum des anciens élèves
Chaque année, le dernier samedi de novembre, a lieu une rencontre entre les anciens élèves de la prépa et les étudiants de première et deuxième année. Cela permet aux étudiants de s’informer et d’envisager plus concrètement leur projet d’études. Les anciens élèves reviennent avec enthousiasme représenter leur école.

- Une visite d’école
Chaque année, lors du 1er trimestre, l’équipe pédagogique organise une visite d’école pour que les étudiants de 1ère année se rendent compte plus concrètement de ce qu’est une école de commerce ou de management. Dans le grand amphithéâtre, le directeur des études ou l’un de ses associés présentent les différents parcours proposés par leur école et répondent aux questions que se posent naturellement les étudiants. D’anciens élèves du lycée Dumas ayant intégré sont souvent présents lors de ces visites, ils peuvent également partager leur expérience des concours et sont souvent heureux de retrouver leurs anciens professeurs de CPGE. L’accueil se poursuit généralement par une visite du campus et de ses équipements. La journée se termine de façon plus culturelle par une visite guidée dans la ville ou ses environs.

- Une préparation à l’oral étoffée
En première année, une journée est consacrée aux oraux blancs d’entretien. Chaque élève passe individuellement le matin, et l’après-midi est consacrée à des oraux moins traditionnels (face à face de type HEC par exemple). Ceci permet aux étudiants de commencer à se préparer à l’une des épreuves les plus importantes (en terme de coefficient) de leurs futurs oraux.
Au cours de la deuxième année, les élèves se voient proposer une préparation avec un professeur de théâtre pour travailler l’entretien dit de personnalité aux oraux des écoles. Une journée est consacrée à des oraux blancs individuels avec des intervenants extérieurs (du monde de l’entreprise ou étudiant en école) pour simuler au mieux les conditions de concours.